Plus de 1 M$ pour la recherche et les soins aux patients

20 juillet 2018

La Fondation de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal (FIUSMM) et son conseil d’administration sont fiers d’annoncer qu’ils remettront, au cours des douze prochains mois, la somme de 1 131 787 $ à l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal (IUSMM) pour soutenir le développement de la recherche et poursuivre l’amélioration des soins et services aux patients.

Pour une pleine réintégration au sein de la communauté

La FIUSMM soutient la création de projets qui contribuent directement au bien-être psychologique et physique de la clientèle au sein même de leur milieu de vie. 

De concert avec nos équipes mobiles de professionnels en santé mentale et les différentes ressources communautaires de la région, nous travaillons fort pour prévenir les rechutes des personnes aux prises avec un trouble mental et ainsi éviter les séjours à l’urgence qui peuvent se traduire en longues hospitalisations.

Cela se traduit par le financement d’activités qui permettent d’améliorer la qualité de vie, de prendre en charge la santé globale et de soutenir les projets de la clientèle. Par exemple, la fondation offrira de l’aide au logement et du dépannage (épicerie, déplacement, etc.), supportera des activités sportives, financera des ateliers de cuisine et aidera ceux et celle qui le désirent à faire un retour aux études et sur le marché du travail. 

Des projets phares

La fondation soutient également le projet CONNEC-T, développé par une équipe d’intervenants de l’IUSMM, afin d’intervenir en amont auprès des jeunes. Le programme vise à modifier l’offre de services en santé mentale pour les adolescents et les jeunes adultes de 12 à 35 ans dans le but de mieux rejoindre et desservir ceux représentant les signes d’un trouble mentale grave en émergence. 

De plus, encore cette année, une aide substantielle sera offerte au Centre de recherche de l’IUSMM. En effet, plus d’une dizaine de chercheurs bénéficieront d’une aide supplémentaire qui leur permettra de mieux comprendre les causes et les conséquences des troubles mentaux sur le fonctionnement des personnes aux prises avec un problème de santé mentale.

En plus de poursuivre le déploiement de la chaire de recherche en santé mentale et travail, la fondation contribuera au financement de nombreux projets, dont celui de Mélina Rivard, qui veut contribuer à remédier aux difficultés liées aux trajectoires de services proposées aux enfants atteints d’un retard global de développement ou de déficience intellectuelle ainsi qu’à leurs parents. 

Encouragez notre cause :
FAIRE UN DON