Provenant d’univers professionnels hétéroclites, les membres du Cercle de la relève D-Stigma de la Fondation de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal font rayonner la santé mentale auprès de la génération X et Y en promouvant les campagnes de financement de l’organisme et en organisant des activités-bénéfices au profit de la fondation. Cette année, le comité organise la deuxième édition du cocktail-bénéfice De feu & de glace qui aura lieu le 11 avril 2019, achetez vos billets dès maintenant!

 

Marie-Ève Bergeron

Chef principal, communications et investissements communautaires
Bell Média
Témoignage
La santé mentale des enfants et des jeunes est certainement un facteur déterminant au succès de notre 
société. Je m’implique pour faire en sorte qu’ils aient accès aux ressources mises à leur disposition.

Justine Bergeron

Associée, Fusions & Acquisitions
Raymond Chabot Grant Thornton
Témoignage
La maladie mentale nous touche tous de près ou de loin à un certain moment dans nos vies, j’ai décidé de 
m’impliquer avec la fondation pour participer activement à lutter contre les tabous qui l’entoure.

Sophie Chamberland

Directrice santé au travail
Caisse de dépôt et placement du Québec
Témoignage

Parce que la santé mentale n’est pas seulement l’absence de troubles mentaux mais bien un état de bien-être par lequel nous pouvons tous nous réaliser pleinement comme individu.  Il est donc essentiel d’en parler, de faire tomber les tabous et tous les stigmas en lien avec celle-ci. Ensemble, soutenons la recherche qui nous permettra de mieux  protéger notre santé mentale.

Maxime Dorais

Capital-investissement et dette
Caisse de dépôt de de placement du Québec
Témoignage
 La maladie mentale nous affecte tous directement ou indirectement. Au cours des années, j’ai vu plusieurs 
personnes très près de mon cœur qui ont souffert et je crois qu’il est primordial de conscientiser 
notre entourage et offrir le support nécessaire pour aider les gens affectés.

jeromed

Jérôme Dussault

Directeur aux Affaires juridiques, responsable d’Éthique & Conformité et Litiges
SNC-Lavalin
Témoignage
Le travail à faire est profond pour changer le rapport que notre société entretient avec la santé mentale. 
Le sujet est complexe, la souffrance est souvent invisible et unique à chacun(e) qui en souffre. Je suis fier 
de contribuer avec la fondation dans l’espoir que bientôt, notre société sera à l’aise de parler de santé 
mentale aussi ouvertement que des autres aspects de la santé en général. 

Leyla Duranceau

Chargée de mission
KPMG
Témoignage
À venir.

 

Justine Gagnon

Coordonnatrice & directrice artistique
Avril Magazine
Témoignage

J’ai choisi de m’impliquer auprès de la fondation puisque je souhaite que des avancées se fassent en recherche afin de mieux comprendre, prévenir et, lorsque possible, éliminer la maladie. Je considère que la cause touche tout le monde, de près ou de loin, et j’aimerais que la population soit de plus en plus sensibilisée afin de réduire les préjugés face aux personnes touchées par la maladie. Que ce soit par rapport à la dépression, l’anxiété, le burn-out ou autre trouble de santé mentale, personne n’est réellement à l’abri, et c’est pourquoi je crois en l’importance de s’impliquer pour cette cause.

Marie-France Marin

Chercheure et Professeure
Centre de recherche de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal
Témoignage
La lutte contre la stigmatisation passe par l’éducation et la sensibilisation. Je m’implique pour que toute personne qui est atteinte d’un trouble de santé mentale à un moment dans 
sa vie n’ait pas peur de briser le silence et d’aller chercher de l’aide.

Delphine Panguaud

Directrice-conseil, Philanthropie
Caisse de dépôt et placement du Québec
Témoignage
Je veux contribuer à libérer la parole autour de la réalité des troubles de santé mentale. Une réalité qui nous touche tous de près ou de loin. Parce que la parole est le premier pas essentiel vers le mieux-être.

Marie-Isabelle Pépin

Directrice, Marketing & Communications
Financière Sun Life
Témoignage
La santé mentale touche réellement tout le monde et c’est l’affaire de tous. Ayant personnellement vécu une période difficile il y a quelques années, je comprends mieux l’importance de travailler en prévention et de briser les tabous entourant la santé mentale. Nous devons en faire une priorité à tous les niveaux et en parler davantage. Il faut aussi rendre les ressources et le support plus accessibles à tous. C’est ce qui motive mon implication auprès de la fondation. 
Encouragez notre cause :
FAIRE UN DON